Et si les plateformes que nous utilisons chaque jour, telles que Facebook ou Pinterest étaient des lieux physiques ? Et si ces lieux physiques finissaient par être désertés ? Vous venez de plonger dans l’imaginaire de l’artiste roumain Andrei Lacatusu.

Installé à Bucharest, l’artiste travaille pour l’agence Carioca Studio, à laquelle il vient de jeter un beau coup de projecteur. Andrei Lacatusu a crée sa série de logos post-apocalyptiques « Social Decay » en utilisant les logiciels Adobe Photoshop mais aussi Autodesk 3ds Max and V-Ray pour générer l’effet 3D.

Les logos sont donc artificiellement générés mais le rendu est extrêmement réaliste. Le craquèlement de ces logos qui semblent inaltérables, tant sur le plan de leur hégémonie que sur l’esthétique lisse et brillante de nos écrans, offre une nouvelle perspective sur l’évolution de notre société et de ses glissements de pouvoir. Tout à une fin. Même ce qui semble impossible à démanteler, semble vouloir nous rappeler Andrei Lacatusu.