C’est à deux rues de leur partenaire l’école 42 que les nouveaux bureaux de Be-coworking viennent de voir le jour, d’abord au 24 rue des Épinettes avant de s’étendre rue de la Jonquière. 

Publication_001

Le coworking est une nouvelle façon de travailler dans des lieux ouverts et collaboratifs. Nés dans la Silicon Valley au milieu des années 2000, ces espaces partagés fleurissent à une vitesse fulgurante : l’an passé, on en recensait près de 1 800 dans le monde. Cette solution « anti-crise » se justifie par son attrait économique mais aussi par sa vision de l’entreprenariat enthousiaste exprimée par les cofondateurs Ruben Grave et Vincent Herbelet. Ils comparent la vocation des entrepreneurs à celles des artistes et prônent la créativité. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’ils imaginent un lieu de travail à des années lumières du bureau corporate et austère connu jusqu’alors. En plus des nouveaux standars des bureaux à la Google, c’est à dire : des salles de repos insonorisés, des salles de jeux, des activités sportives, une kitchenette ou un bar. On retrouve aussi des espaces d’exposition pour les artistes.

Les premiers bureaux de Be-coworking, au 24 rue des Epinettes à Paris
Les premiers bureaux de Be-coworking, au 24 rue des Epinettes à Paris
Les nouveaux bureaux rue de la Jonquière, à une rue des premiers bureaux.
Les nouveaux bureaux rue de la Jonquière, à une rue des premiers bureaux
Les locaux des futurs bureaux dans le sentier.
Les futurs bureaux dans le sentier
La devanture des locaux des futurs bureaux à Saint Ouen
La devanture des futurs bureaux à Saint Ouen

Bien entendu, les espaces de Be-coworking, c’est aussi 90 postes de travail au total, 30 postes de travail nomades, une grande salle de réunion qui peut accueillir 20 personnes avec un grand écran de projection, 5 espaces pour faire des réunions, un espace d’accueil + salle d’attente et un espace pour organiser des évènements. Les différents métiers qui seront amenés à se croiser vont créer des synergies et des échanges de compétences en plus de créer des opportunités professionnelles à chacun. Des formations gratuites sont prévues deux fois par mois à raison d’une séance de 2h. Le thème sera choisi en fonction des besoins et un expert du réseau Be-Coworking assurera la formation. Les thèmes peuvent aller de la conception de site web à l’accompagnement administratif de la création d’une entreprise.

Finalement, Be-Coworking va au delà du simple partage d’espace de travail mais crée un écosystème et des espaces pour réinventer au quotidien la place du travail et de la création. C’est l’esprit porté par leur marraine Catherine Barba, connue pour sa volonté de fer à voguer à contre courant de la morosité qui plane sur l’hexagone.

Autre partenaire et non des moindres, le blog startupbrics.com qui fait le tour des pays émergents à la recherche de nouvelles idées et start up. Ce partenariat va créer des passerelles entre ces initiatives et Paris, en offrant un accès au locaux, réseaux et compétences dont dispose Be-Coworking aux entrepreneurs des BRICS.

Be-Coworking compte bien se faire des amis sur les réseaux sociaux mais aussi dans son village, le 17 ème arrondissement de Paris. Pour ce faire, un poste nomade sera crée pour les acteurs, étudiants, habitants du quartier et les commerçants. Ceux qui sont ouverts à une démarche collaborative pourront tester des produits crées par les coworkers… La quintessence du coworking qui s’exprime par l’esprit communautaire, par exemple quand toute l’équipe se sent concernée par le problème que peut rencontrer un coworker,  s’étendra à la vie de quartier.

Le XVIIe est mort, vive le XVIIe !

be-coworking.fr