Depuis qu’il a ses petites machines capables de tout dans les poches, l’individu lambda a cette fâcheuse tendance à croire qu’il suffit d’activer le bouton REC ou qu’il suffit d’un petit « clic ! » pour faire partie du monde des grands penseurs, des artistes et autres éditocrates. Alors parce que on est pas là pour se mentir, on en rêve tous, parce que nous sommes la génération Y, celle qui doit révolutionner l’expression et être capable de faire tout ça tranquillement dans son coin, on va vous expliquer comme faire du cinéma avec un Iphone, du bon cinéma. C’est possible.

Bon là, on va commencer par introduire un contre exemple. C’est le tumultueux attaquant français Nicolas Anelka qui est à l’honneur. Nico, t’es un bon, on en est sur mais il va falloir apprendre à cadrer un jour ou l’autre.

Regardez moi ça.

 

Il faut commencer par tenir son téléphone horizontalement

Ce premier point peut vous sembler évident mais il ne l’est pas pour tous, Nico en est la preuve. C’en est assez de regarder une vidéo filmé en 4:3 accompagnée par deux sales bandes sur les cotés, qui plus est. Si le format horizontale est celui que l’on privélgie pour faire du cinéma, c’est parce que c’est comme ça que l’humain voit le monde.
Alors à moins de s’adresser à des gens d’un autre monde, Nico, penses à mettre ton téléphone à l’horizontal avant de filmer stp.

Tapoter sur l’écran pour faire le focus

On a du mal à voir la date Nico quand tu filmes ta télé, un léger tappotage sur l’écran aurait suffi à faire un focus sur le sujet que tu filmes. J’ai surtout vu que tu regardais Bloomberg mais pas vérifié la date du jour où tu filmes perso. Je suis pratiquement sur que Nico filme depuis une Iphone 5S couleur or et sur ce genre de téléphone, le champ est assez réduit. Les néo-cinéastes ont tendance à penser que le sujet qu’ils veulent mettre en évidence est dans le cadre mais il ne l’est pas et le spectateur se concentre sur autre chose, erreur.

Penser à l’exposition

Il faut jouer avec la lumière. Un beau jeu de lumière, c’est de loin ce qui offrira le plus beau rendu. C’est aussi valable pour la photographie, pour tout. C’est le plus important d’un point de vue esthétique. Alors vidéo assez dark ou bright ? Ange ou démon, Nico ? Même si sur ce point tu as plutôt assuré, on te conseille l’application FIMICpro qui te permettra d’optimiser l’exposition des prises de vue pour moins de 5€. Ce ne sera plus un Iphone pour chinois que tu auras entre les mains mais un engin à faire pâlir James Cameron.

Maintenir une image stable

Les changements de plans imposés par un mauvais revirement de caméra qui file le tournis, c’est à bannir Nico.  Même si les Iphone n’ont rien de prévu pour accueillir des trépieds, on peut obtenir une image stable. Il faut tenir le téléphone avec ses deux mains et en garder une collée au corps, ce qui offrira une belle stabilité à l’image. Bon si vraiment tu tiens à booster ton Iphone, tu peux acheter une coque Olloclip pour moins de 50€ qui fera le travail à ta place.

Garder une attention sur le cadre

Un sujet en plein centre du cadre est hyper ennuyeux, c’est nul et c’est une des premières choses que les gens du cinéma apprennent. Imaginez que votre écran est divisée en une grille de 3 / 3. Les points de croisement correspondent aux axes sur lesquels vous devez vous concentrer, c’est ces points qui attirent le regard et c’est ici que vous devez cadrer votre sujet. Pour obtenir une bonne composition rapidement, placez votre horizon sur l’une des lignes horizontales et votre sujet à une intersection.
Pour le coup, je sais que ça n’intéressera pas Nico puisque c’est lui le sujet.

Bannir le zoom automatique

Il n’y a rien de plus laid que le Zoom automatique, alors si tu as envie de faire un gros plan sur ton écran Nico, il suffit de coller ton Iphone à ton écran et ça, tu l’as très bien compris. Bravo Nico.
Pour zoomer ou dézoomer, il suffit de marcher vers l’avant ou de reculer. C’est tout bête mais ça fait la diff quand il faut. Le point 4 est essentiel pour réussir ce petit travelling à l’ancienne.

La prise audio est bien plus importante qu’on ne l’imagine

Un son tout pourri ne s’excuse jamais alors qu’une mauvaise image peut toujours se justifier par un délire artistique. Tu crois que Lana Del Rey a fait comment pour devenir une star ? Storytelling is the key.
Revenons à nos micros, celui de IK Multimédia peut amplement faire l’affaire pour moins de 30€. Discret et pratique, il accordera du crédit à votre oeuvre auprès de vos interlocuteurs. Pour les gros budgets et pour gagner en mobilité, le IrigMic sera très bien pour 55€.

Passez le tout dans un logiciel de montage

Quelques retouches d’images ou sonores suffiront à transformer votre simple prise de vue en un chef d’oeuvre. On revient vers toi Nico, mais il aurait suffit que tu ouvres le très accessible Imovie pour faire quelques montages sympathiques qui aurait fait de toi le nouveau youtubeur enrôlé par Canal +.

Si ces quelques conseils initialement adressé à Nicofaitdesvidéos vous ont donné envie de vous lancer dans l’aventure du cinéma, il est temps de se lancer.
Plus besoin d’attendre une superbe caméra, ce qui va compter c’est une belle histoire et une atmosphère. Alors maintenant que vous savez comment faire, n’hésitez pas à proposer vos oeuvres au festival du cinéma indépendant dédié aux smartphones : l’Indiefone.

En guise de conclusion, je pose ici le film « A Little Ride » filmé avec un Iphone 4 par Allen Bradley.