Chanel a crée la sensation ce matin. Dans un dédale de serveurs aux câbles apparents, et entre des écrans affichants des lignes de codes, est apparue la dernière collection de Karl Lagerfeld. Le créateur a transformé le Grand Palais en une sorte de parodie du data center de Google (au vu des couleurs choisies). Une révolution technologique est en marche et elle s’accompagne vraisemblablement d’un triomphe du #tumblrstyle, comme en témoignent le déluge de casquettes à l’envers, l’accumulation de perles et de mono-boucles d’oreilles XXL, les couleurs flashy des années 90 et l’éclosion de bombers couture.