La Grime doit beaucoup au Japon. Que ce soit pour les nombreuses références empruntés à l’Empire du soleil levant par la subculture anglaise ou bien pour sa construction musicale. Cette dernière se base en effet sur le système pentatonique, une échelle musicale constituée de cinq hauteurs de son différentes.

Largement porté par les Skepta ou Butterz family, le genre a pris une nouvelle envergure depuis 2014-2015. Aujourd’hui, il est soutenu par de nouvelles têtes d’affiches telles que Stormzy ou Novelist. Cependant, nous sommes peu nombreux à savoir que la Grime se développe rapidement au Japon.

Suivez Pakin et sa bande dans ce documentaire produit par Boiler Room et découvrez leur manière d’aborder ce son entêtant au 140 bpm 🔥

Pour compléter votre découverte, je vous conseille l’écoute de ce mix qui réunit tout le gratin de la Grime tokyoite.