En 2013, le phénomène selfie était sur toutes les bouches. Analysé, décrypté, jugé, on pensait avoir fait le tour du sujet, ce n’était pourtant que le début d’une longue histoire. Le selfie est aujourd’hui devenu un accessoire de mode incontournable, et déclinable à souhait.  

Le « Sellotape selfie » ; une alternative à la chirurgie esthétique.

Jim Carrey dans Yes Man (2008)

Classe, discret et facile à réaliser ; le sellotape selfie est fait pour ceux qui ont un jour pensé à la chirurgie esthétique sans pour autant oser faire le grand saut. Pourquoi payer une opération quand il existe des moyens plus qu’abordable de se rendre beau sur ses photos ?

Inspiré par Jim Carrey dans « Yes Man », le principe est simple : Il suffit de laisser libre court à son imagination et de littéralement se scotcher la figure, ouais, se scotcher la figure. Que ce soit pour affiner un peu son nez ou s’agrandir les yeux, la technique a fait ses preuves et garantit un résultat bluffant.

Le seul risque est d’en abuser un tout petit peu trop… mais ça reste tellement beau.

 Le « Door selfie » : pour l’amour des portes.

bdcmzshcaaaj7f8-1-550x733

La porte est un accessoire de mode qui a trop longtemps été sous-estimé. Le door selfie lui rend alors toute sa valeur esthétique. On voit enfin cet élément si commun à nos maisons d’un œil plus artistique. Prendre une photo sur sa porte, pourquoi personne n’y a pensé avant, franchement ?

Apparue en janvier 2014 aux États-Unis, cette tendance, au départ très prometteuse est tout de même restée minoritaire et n’a aujourd’hui qu’un petit nombre d’adeptes. Étonnant.

 Les « No make-up» et « Cock in a sock» : les selfies réfléchis.

enhanced-26621-1395833650-7No-Make-Up-Selfie-1

Allier photo de soi et action solidaire, voilà la grande tendance de ce début d’année. Tellement cool que même les personnalités comme Gwyneth Paltrow et Lio l’ont suivie.

Pour les filles, on trouve le no make-up selfie pour lutter contre le cancer. Oser la photo sans maquillage c’est, bien sur, une folie, mais avec une cause derrière, ça devient mignon.

Côté homme, on lutte contre le cancer des testicules en mettant son penis dans une chaussette. Si l’intention peut être considérée comme bonne, il faut avouer que cette idée reste très « spéciale ». Tomber sur une photo d’un pote, le penis dans sa chaussette, peut être une expérience assez perturbante pour certains.

Lancées au Royaume-Uni en mars, les deux campagnes ont tout de même permis de récolter plus de 9 millions d’euros en six jours. Chaque photo devait être accompagnée d’un don par message à la fondation Cancer Research UK. Ailleurs, si ces types de selfies fleurissent toujours sur les réseaux sociaux, le principe de base a été quelque peu oublié, les rendant alors aussi utiles que cliquer « Like » sur Facebook pour aider les enfants d’Afrique.

Le « After Sex » selfie : much sexy, such wow

sexselfie1_2870073b

La tendance trop hype du printemps, c’est la photo après avoir fait crac-crac. Elle peut être faite de différentes façons ; tout seul, à deux, à trois… Certains postent une photo de leur compagnon ; homme, femme, animal… D’autres font dans le subjectif en ne postant par exemple qu’une photo de leurs doigts ou mains. Bref, on trouve vraiment de tout et derrière cette mode se cachent beaucoup de surprises plus ou moins belles.

Si la première AfterSex selfie a été postée en Septembre 2013, c’est « grace » à Miley Cyrus qu’elle a été remise au goût du jour en mars. Ce sont déjà des milliers d’internautes qui se sont sans doutes dit « Tiens, je vais montrer à tout le monde que j’ai bien fait l’amour. Ils seront certainement content de le savoir. »

Ce que nous réserve l’avenir reste un mystère. Mais on peut en être sûrs ; côté selfie, 2014 sera un grand cru.