Si l’humanité venait à disparaître que resterait-il de notre culture contemporaine? Des voitures, des bâtiments, toutes sortes d’objets … Mais quid de notre culture numérique?

En 1972 puis en 73,  les plaques de Pioneer  furent gravées d’un résumé dessiné de l’humanité et envoyées dans l’espace : un témoignage de l’existence de la Terre et des Hommes pour de potentiels êtres extraterrestres.

Juliette Goiffon et Charles Beauté, deux artistes plasticiens, ont reformulé cette idée pour élaborer Top 100, une série de gravures des cents sites internet les plus visités dans le monde en 2012. En réponse à l’évolution constante du media Internet, l’oeuvre se propose, dans un élan consciemment absurde, de le fixer dans le temps à un point précis. Future trouvaille archéologique, Top 100 est également révélateur de faits sociétaux, démographiques, sociologiques, et déborde très largement du simple inventaire des géants qui composent Internet aujourd’hui.

Photo par Charles Beauté et Juliette Goiffon
Photo par Charles Beauté et Juliette Goiffon

100 plaques de laiton gravées, chaque plaque : 30 x 22 cm, 2012

Top 100

Top 100

Top 100

Top 100

Top 100

Juliette et Charles sont également co-créateurs du studio de design graphique ULTRAGRAMME.